Sortez vos vélos !

Rouler à vélo dans l’Ouest lausannois n’a jamais été aussi facile. Les syndic·que·s, municipales et municipaux des huit communes du district signalent les aménagements réalisés et suggèrent à chacun·ne de profiter de ce printemps pour les tester. Ils·elles annoncent aussi la distribution d’une carte à tous les foyers. Celle-ci indique les meilleurs itinéraires aménagés pour les deux roues. Le réseau s’est nettement agrandi ces dernières années et continuera à progresser et à s’améliorer. Les responsables communaux de l’urbanisme et de la mobilité ainsi que le délégué mobilité douce de l’Ouest lausannois s’y attachent et reçoivent volontiers les retours d’expériences de chacun·e.

Les élu·e·s des communes de l’Ouest lausannois disent ensemble l’opportunité et la facilité que représente, en ce printemps 2021, la petite reine dans le district. À cette occasion, ils·elles annoncent la distribution à tous les ménages de l’Ouest lausannois d’une carte vélo, à glisser dans chaque poche et indiquant les itinéraires les plus favorables ainsi que de nombreux renseignements pratiques.

La situation a beaucoup évolué ces trois dernières années dans l’Ouest lausannois, grâce à l’ambition partagée par toutes les Communes de tirer parti du contexte pour aller plus loin dans le développement de la mobilité douce au profit d’un apaisement du trafic et en faveur du climat, du porte-monnaie et de la forme physique. Le vélo se montre comme un des moyens les plus pratiques, rapides et agréables pour se déplacer dans de district. Ce printemps 2021 est l’occasion idéale pour tout le monde de le tester. Des aménagements lourds sont progressivement mis en place par les collectivités, comme à Crissier, dans le quartier du Marcolet, ou le long de l’avenue du Tir-Fédéral (RC 82). Durant la pandémie, qui a modifié les habitudes de déplacement, de nombreuses pistes cyclables et autres aménagements légers ont été réalisés, notamment à l’avenue de la gare à Chavannes et au centre-ville de Renens. Dans certains carrefours qui s’y prêtaient, des signaux ont aussi été installés, en collaboration avec la Police de l’Ouest lausannois (POL), offrant la possibilité aux cyclistes de tourner à droite malgré le feu rouge, en respectant bien sûr la priorité des piétons et des autres véhicules. Un jalonnement vélo propre à faciliter l’orientation des cyclistes a par ailleurs été mis en place par le Canton et les Communes dans l’ensemble de l’agglomération Lausanne-Morges.

Les cyclistes constituent une source d’informations bienvenues quant aux possibilités d’améliorer le réseau ou les aménagements qu’ils·elles connaissent bien. En outre, leur proportion grandissante contribue à générer des développement à leur intention.

Un territoire idéal  grâce à sa faible déclivité et la proximité

Ce que la carte de l’Ouest lausannois montre aussi et avant tout, c’est que ce territoire est particulièrement favorable à la mobilité douce sur deux roues. Avec sa densité et sa faible déclivité, tout s’y trouve à trois coups de pédale ou presque. L’Ouest lausannois pourrait tenir un rôle d’exemple en devenant un lieu parfait de complémentarité des mobilités, tel que préconisé par le Plan directeur intercommunal de l’Ouest lausannois (PDi-OL) qui vient d’être plébiscité par chacune des huit assemblées législatives des communes. Les Hautes Écoles participent à ce mouvement qui prône la mobilité douce avec des plans volontaires.

L’Ouest lausannois constitue en tout cas un point de départ idéal pour se mettre au vélo, quotidiennement ou ne serait-ce qu’un ou deux jours par semaine. Un seul trajet permet déjà une différence importante de CO2 rejeté dans l’air et une diminution de la charge de trafic dans l’Ouest lausannois. Penser à la petite reine avant les modes de transport polluants pourrait être un premier réflexe et constitue en tout cas un geste pour la planète, mais aussi pour la circulation et la qualité de vie dans le quartier, sans parler des bénéfices pour la santé.

Lien vers la carte vélo 2021