L’agglomération Lausanne-Morges

L’Ouest lausannois se situe au coeur de l’agglomération Lausanne-Morges. Cette région doit faire face aux défis futurs liés à la mobilité, à l’augmentation du nombre d’habitants et à la qualité de vie.

Le Bureau SDOL travaille en étroite collaboration avec l’ensemble des partenaires du « Projet d’agglomération Lausanne-Morges », le PALM.

LE PALM

1re et 2e génération

Le 22 février 2007, 26 Communes, 2 associations régionales et le Canton de Vaud signent la convention de mise en œuvre du projet PALM. Celui-ci a été initié afin d’inverser la tendance à l’étalement urbain des centres-villes sur les communes en périphérie. Il vise à orienter la planification urbaine vers un modèle améliorant le quotidien des habitants. L’une de ses actions importantes est de développer une offre de transports multimodale améliorant les déplacements de la population.

Les mesures infrastructurelles liées à la première génération du PALM (2007) ont bénéficié d’un cofinancement fédéral à hauteur de 165 millions de francs. De même, un cofinancement fédéral de 185 millions de francs a été attribué pour les mesures infrastructurelles liées à la deuxième génération du PALM (2012).

3e génération

Le PALM de 3e génération (2016), signé par le Canton, les schémas directeurs et les associations régionales, a été transmis à la Confédération en décembre 2016. Il fera l’objet d’une évaluation afin d’obtenir un cofinancement pour les réalisations prévues dans le domaine des infrastructures. Dans le projet de 3e génération, 45 mesures de mobilité – correspondant à un investissement de 400 millions de francs – prétendent à un cofinancement fédéral. Ces projets permettront de compléter par exemple le réseau des axes forts de transports publics avec la deuxième étape du métro m3 entre le Flon et la Blécherette et de nouveaux tronçons de bus à haut niveau de service (BHNS).

Sur la base de l’évaluation du projet par la Confédération en fonction du rapport coût-utilité, le PALM 2016 a obtenu un taux de contribution fédéral de 35% (taux maximum 40%), correspondant à un montant total de 156,066 millions de francs (mesures des listes A et B). Les points forts du projet qui ont été mentionnés par la Confédération dans son examen sont, entre autres, la bonne coordination urbanisation/transport, la structure limpide du projet, le concept multimodal de mobilité et la poursuite de la stratégie de densification. Le retard important de la mise en œuvre (1ère génération) a en revanche pénalisé le résultat de l’évaluation.

Le message relatif à l’arrêté fédéral sur les crédits d’engagement alloués à partir de 2019 pour les contributions aux mesures prises dans le cadre du programme en faveur du trafic d’agglomération a été soumis au Parlement en septembre 2018 pour une adoption des crédits en juin 2019. Les accords sur les prestations et les protocoles additionnels signés par les partenaires du PALM devraient être transmis à la Confédération par le Conseil d’État en août 2019 pour une signature des accords sur les prestations par la cheffe du DETEC en automne 2019.

Planification énergétique à l’échelle de l’agglomération

Conformément au programme de mise en œuvre du projet d’agglomération, le Copil PALM a été informé en décembre 2017 du lancement de l’étude pour la planification énergétique. L’étude sera réalisée entre 2018 et 2019 et conduite par la Direction Générale de l’Environnement dans le cadre des structures de projet du PALM. Des groupes spécialisés et de consultation ont été constitués à cette occasion. Certains représentants communaux, des gestionnaires des réseaux et des fournisseurs d’énergie participent à ces groupes. Cette planification définira, entre autres, les principes directeurs en vue de l’établissement d’un plan directeur des énergies de réseaux au sein du périmètre compact du PALM.

Dépôt du prochain projet d’agglomération

Les réflexions initiées en 2017 quant à la nécessité de déposer un 4e projet d’agglomération en 2020 ont abouti à la décision du Copil PALM de juin de renoncer à déposer un PA4 et de viser le dépôt d’un projet de 5e génération en juin 2025. Une lettre d’intention a ainsi été signée par les partenaires du PALM.

Pour en savoir plus : www.lausanne-morges.ch