Ouvrir

Le Tribunal administratif fédéral donne son feu vert au tram et confirme la pertinence des axes forts

 

Le Conseil d’Etat, les Communes de Lausanne, Prilly, Renens, Crissier, Bussigny et les tl ont pris connaissance avec satisfaction de l’arrêt du Tribunal administratif fédéral (TAF) qui rejette l’immense majorité des griefs des recourants contre le permis de construire de la première étape du tram et des bus à haut niveau de service (BHNS) délivré par l’Office fédéral des transports en mars 2016.

C’est une victoire d’étape importante pour la politique de mobilité incarnée par les axes forts et qui prévoit des lignes efficaces, en site propre, pour répondre à des besoins en croissance. La Cour estime cependant que l’Office fédéral des transports n’avait pas la compétence de se prononcer sur une des mesures d’accompagnement: la rampe Vigie-Gonin. Un recours sur ce point sera déposé au Tribunal fédéral par les tl qui sont de l’avis, tout comme l’Office fédéral des transports, que les objets sont intimement liés.

Lien vers le communiqué de presse du Canton du 2 février 2018