Ouvrir

Une plate-forme logement pour l’Ouest lausannois

Les huit Communes de l’Ouest lausannois ont décidé de se doter d’un outil de collaboration en matière de politique du logement. Le Canton et l’Office fédéral du logement (OFL) y contribueront. La plate-forme logement sera mise en place par le bureau du Schéma directeur de l’Ouest lausannois (SDOL). Elle s’attachera notamment à des questions relevant du domaine social, de l’urbanisme et des finances, tous liés au thème du logement. Elle permettra des échanges d’informations utiles pour favoriser des politiques proactives.

Pour élargir leur vision en matière de logement au-delà des frontières communales et pour prendre plus précisément en compte la pression du marché et ses différents effets, les huit Municipalités de l’Ouest lausannois vont mettre sur pied une plate-forme logement. Ce lieu d’échanges et d’informations favorisera autant la collaboration entre Communes qu’avec le Canton qui y participera.

À la croisée des domaines du social, de l’urbanisme et des finances, le développement du logement constitue un enjeu considérable pour les Communes. Selon le projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM), l’Ouest lausannois devra compter avec quelque 70’000 nouveaux habitants et nouveaux emplois à l’horizon 2030. Mais le manque de logements ne concerne pas que les nouveaux venus. Les habitants actuels sont aussi touchés quand ils désirent se reloger à l’occasion d’une évolution familiale ou d’une nouvelle étape de vie.

Dans la plupart des cas, les Communes ne peuvent pas construire par elles-mêmes les habitations demandées. Mais elles gagneront à mettre en commun suffisamment en amont leurs connaissances des évolutions et des projets pour créer des conditions favorables au logement. Plusieurs thèmes et divers moyens d’action seront abordés. Ils sont aussi divers que la mixité sociale et générationnelle, la mise en œuvre du Schéma directeur de l’Ouest lausannois et du PALM, la politique foncière active, les règlements communaux qui peuvent par exemple fixer une taxe en matière d’équipements communautaires, les logements d’urgence et de transition, ou encore l’usage par les Communes d’outils existants tels «Objectif logement», «aide à la pierre», «aide à la personne», «soutiens fédéraux au financement des coopératives», etc.

Les représentants des Communes, de la Division logement du Service des communes et du logement du Canton, de l’OFL et du bureau du SDOL qui formeront la plate-forme logement se réuniront sous une présidence tournante au moins deux fois par année. Ils n’auront pas de pouvoir décisionnel. Mais leurs travaux seront une source d’informations et d’idées dans laquelle les Communes pourront puiser. Ils faciliteront la diffusion d’outils issus de nouvelles politiques cantonales ou fédérales pour un développement territorial durable. Ils permettront d’harmoniser des pratiques. Ils favoriseront les démarches en vue de maintenir voire de créer des logements à des prix abordables.

Cette initiative commune concernant le logement est originale. Elle se base sur la bonne collaboration des Communes de l’Ouest lausannois en particulier dans le cadre du schéma directeur qu’elles partagent. L’expérience pourra profiter à d’autres, l’implication de la Confédération permettant une diffusion des enseignements au niveau national.

Contacts:

Pierre Kaelin, syndic d’Ecublens et vice-président du Groupe de pilotage du SDOL, 079 473 33 61;
Laurent Curchod, délégué au logement du Canton de Vaud, 021 316 40 80 ;
Doris Sfar, cheffe du secteur Questions fondamentales et information, OFL, 032 654 91 85 ;
Ariane Widmer, cheffe du projet du SDOL, 021 621 08 10; 079 221 80 23.

Pour en savoir plus…