Ouvrir

Tramway t1 Renens-Gare – Lausanne-Flon: le projet d’ouvrage démarre

La plupart des mandats pour la réalisation de la première étape du tram t1 entre la gare de Renens et la Place de l’Europe à Lausanne ont été attribués: plusieurs centaines de milliers d’heures d’études sont lancées, 35 ingénieurs et techniciens viennent de se mettre au travail pour plusieurs années, les principaux bureaux d’ingénieurs de la place de Lausanne et au-delà sont mobilisés pour ce projet-phare de l’agglomération Lausanne-Morges.

Après avoir obtenu un crédit d’études cantonal de 31.5 millions en avril 2009, la première étape du projet réseau-t du PALM a fait l’objet d’un avant-projet. Deux nouvelles étapes sont franchies: le projet a obtenu la garantie du financement fédéral en septembre dernier et c’est maintenant le projet d’ouvrage de la ligne t1 qui démarre et qui prend désormais un aspect plus concret avec des études détaillées portant sur les équipements ferroviaires et les aménagements. Les mandataires  proviennent majoritairement de Lausanne et sa région, mais aussi de Genève, Dübendorf, Thoune et Lyon.

Le mandat « architecture de ligne » (les abris et leurs équipements) est probablement celui qui intéresse le plus les futurs voyageurs. La commission d’évaluation a été séduite par la proposition du Bureau Architram qui a parfaitement répondu aux exigences de la direction de projet. Plus qu’un simple abri, le projet propose de créer une identité propre à la ligne de tram t1, un repère dans l’espace public. L’intégration d’un équipement de haut niveau technologique et la pérennité de l’ouvrage sont également assurés. Autre élément important, le confort des usagers est garanti grâce à une vraie protection contre les intempéries et une transparence qui induit le sentiment de sécurité.

Les mandats attribués permettront de préparer les projets d’ouvrage du tram t1 en vue la mise à l’enquête en 2012. Sous réserve de l’obtention du crédit d’ouvrage, le début des travaux est prévu en 2014.

En ce qui concerne les « bus à haut niveau de service » (lignes de Bussigny à Lutry via le centre de Lausanne, et de Malley à Val-Vert), leur financement est en l’état actuel des bases légales existantes de manière prépondérante à charge des communes. La Confédération a octroyé, en septembre dernier, un montant de 19.2 millions pour ces projets. Les Conseils communaux concernés se prononceront d’ici au printemps 2011 sur les crédits d’étude qui permettront d’élaborer les projets d’ouvrage, en complément au crédit d’étude cantonal disponible depuis avril 2009. Comme mentionné dans le préambule du Protocole d’accord signé le 16 novembre entre le Canton et les communes du PALM, le Conseil d’Etat, en cohérence avec son programme de législature 2007-2012, s’engage à rechercher, en concertation avec les communes dans leur ensemble, la meilleure manière d’assurer le financement conjoint et équitable des projets d’agglomération.

Projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM) Délégation politique « Axes forts »

Renseignements complémentaires : François Marthaler, chef du Département des infrastructures, président de la délégation politique « Axes forts »,021 316 70 01
Site Internet : www.lausanne-morges.ch/axes-forts

Pour en savoir plus…